Accueil >  Alcool Espace < Accueil
Infos
Glossaire
ADEIST

Les lettres en noir contiennent des définition - Cliquez dessus

Alcool : Terme employé pour désigner des boissons alcoolisées.
L'alcool est un produit naturel, obtenu par la fermentation de fruits et de grains tels la betterave, le raisin et les céréales.
L'alcool éthylique est un liquide incolore à saveur brûlante, servant à fabriquer des boissons.
L'alcool est capable de changer le comportement de ceux qui le consomment à cause de l'effet dépresseur qu'il provoque sur le système nerveux central (centre de décisions, de coordination et de contrôle).
Alcoolique : personne qui dépend de l'alcool et perd le contrôle de sa consommation. Son mode de vie est axé en fonction de la consommation, elle se soûle régulièrement et cela perturbe ses activités physiques, sociales, intellectuelles, émotionnelles, légales ou financières. Parmi les multiples problèmes, un alcoolique est souvent isolé (seul) et a des idées suicidaires.
Alcoolisme : état de dépendance à l'alcool. Les caractéristiques de l'alcoolisme sont les suivantes :
- Consommation impulsive et abusive
- Incapacité d'arrêter de boire (= dépendance)
- Poursuite de la consommation malgré les conséquences néfastes sur la santé, la famille et le travail.
Dépendance : état résultant de la consommation répétée d'une substance toxique, et qui se caractérise par le besoin de continuer la prise et d'augmenter les doses. Une personne dépend de l'alcool lorsqu'elle croit qu'elle ne peut pas vivre sans les effets physiques et psychologiques de l'alcool.
Dépendance physique : état d'une personne qui s'est accoutumée à l'alcool, se manifestant par des crises de sevrage qui rendent malade la personne qui cesse de boire. Pour éviter les conséquences désagréables du sevrage, la personne continue souvent de consommer de l'alcool.
Dépendance psychologique / psychodépendance : état d'une personne qui a besoin de l'alcool pour modifier la façon dont elle se sent. La personne continue à consommer de l'alcool en raison de ses effets plaisants, mais elle peut également en subir certains effets négatifs comme la dépression ou les éclipses (périodes où elle ne se rappelle de rien).
Dépresseur : catégorie de drogues dans laquelle se classe l'alcool. L'alcool affecte le système nerveux central (le centre des décisions, de coordination et de contrôle) et toutes les parties du corps en quelques minutes. L'alcool est un dépresseur car il engourdit le cerveau et ralentit ses fonctions. Une personne sous l'effet de l'alcool se détend et s'endort.
Désintoxication : traitement qui débarrasse le corps des toxines dans le but que la personne se désaccoutume progressivement du besoin de consommer de l'alcool.
Drogue : substance, autre que les aliments, absorbée pour modifier la façon dont le corps ou l'esprit fonctionne, l'alcool par exemple.
Ébriété : état d'une personne qui est sous l'effet de l'alcool.
Ethylotest ou Test d'alcoolémie: instrument à usage unique permettant de tester le taux d'alcoolémie d'une personne à partir d'un échantillon d'air expiré.
Ethylomètre : instrument de mesure à usage permanent permettant d'afficher le taux d'alcoolémie d'une personne à partir de l'air expiré.
Intoxication : action dangereuse qu'une substance toxique exerce sur l'organisme (poison, drogue). Ensemble des troubles qui en résultent (empoisonnement). Une personne intoxiquée par une trop grande consommation d'alcool peut entrer en coma et décéder.
Ivresse : État d'une personne sous l'effet de l'alcool. Ses habiletés à fonctionner sont clairement affectées négativement par suite d'un comportement tel que la consommation d'alcool ou d'une autre drogue ou de médicaments (= être soûl).
Sevrage, symptômes de sevrage : processus se déroulant dans le corps d'une personne qui s'abstient de consommer de l'alcool après une période de forte consommation.
Soûl : état d'une personne qui a trop consommé d'alcool (voir ivresse).
Syndrome d'alcool fœtal / embryofoetopathie alcoolique (EFA) : état qui provoque des malformations congénitales causées par la consommation d'alcool durant la grossesse. Selon des statistiques récentes, entre un et trois nouveau-nés sur mille souffrent nettement du syndrome d'alcoolisme fœtal. Les signes et symptômes menant à ce diagnostic :
- Faible poids de naissance et petite taille à la naissance (y compris la taille du crâne)
- Anomalies faciales
- Déficits neurologiques
- Grande atteinte aux organes.
Les effets sur l'individu sont permanents ou de très longue durée. On estime qu'une proportion d'enfants de sept à dix fois supérieure au nombre atteint du syndrome d'alcoolisme fœtal manifestent l'un ou plusieurs des signes et symptômes indiqués, mais non les quatre. On dira alors que ces nouveau-nés sont atteints de l'effet de l'alcool sur le fœtus (EAF). Là aussi les effets sont de très longue durée, sinon permanents.
Taux d'alcool dans le sang : pourcentage d'alcool présent dans le sang. Il faut faire le calcul pour mesurer le niveau d'intoxication d'un individu.
Test d'alcoolémie ou Ethylotest : instrument portatif destiné à recueillir un échantillon de l'haleine d'une personne et à l'analyser en vue de déterminer le taux d'alcool dans son sang.
Tolérance : phénomène par lequel les personnes ne sont pas affectées de la même manière par une même dose d'alcool. Par exemple, celui qui consomme de l'alcool pour la première fois de sa vie manifestera déjà une intoxication avec une très faible quantité d'alcool. Par la suite, il faudra légèrement augmenter les quantités d'alcool pour obtenir les mêmes effet. Ainsi, l'individu qui consomme régulièrement de l'alcool développe le phénomène de tolérance à l'alcool. L'habitude de boire n'affecte en rien le taux d'alcool dans le sang, c'est-à-dire qu'on peut dépasser le maximum autorisé sans le sentir, alors que l'attention et la concentration sont perturbées.
Toxicomanie : effet d'un poison; la consommation excessive d'alcool peut entraîner des effets entraînant un danger de mort.
Toxique : Substance qui agit comme un poison.
Cherchez avec : Google - Yahoo - MSN -