Accueil > < Accueil


Pocheville * advergame de prévention
Un nouveau site, Pocheville*, sensibilise les jeunes aux effets de l'abus d'alcool à travers une expérience ludique, interactive et animée.

Pocheville
est une nouvelle ville qui ne s'est pas encore remise de partys où l'on a abusé de l'alcool. Les jeunes internautes sont invités à plonger dans cet univers et à faire ainsi partie d'une communauté dont les membres vivront une aventure amusante, pédagogique et instructive.
Une fois inscrit, l'internaute choisit ses parents qui donnent naissance à son avatar. Celui-ci devra découvrir divers éléments qui accroîtront ses connaissances et prendre diverses décisions dont plusieurs sont en lien avec l'excès d'alcool.
La relation à l'alcool se fait dès le plus jeune âge et il importe de rejoindre les adolescents avant même qu'ils ne fassent leur première expérience de consommation. Avec Pocheville, leur outil de communication par excellence, l'objectif est de retarder le plus possible le moment de ce premier verre et de tenter de convaincre les jeunes de boire avec modération lorsqu'ils commenceront à consommer.
L'aventure de Pocheville permet de découvrir des personnages ayant abusé de l'alcool, favorise l'acquisition de connaissances (les effets de la publicité sur l'alcool) et incite à l'adoption de comportements responsables : ranger sa chambre, la nettoyer, prendre soin des autres. On y découvre que seul le temps permet de métaboliser l'alcool, on y constate que les personnes saoules, avec lesquelles il faut établir une relation et face auxquelles il faut prendre des décisions, sont particulièrement dévalorisées.
L'internaute qui prend la bonne décision (ranger sa chambre, cesser de servir de l'alcool) gagne des points et, à l'inverse, en perd s'il fait prendre une mauvaise décision à son avatar. Les points accumulés permettent aux participants de gagner des iPod et d'autres prix.
De nouvelles sections seront ajoutées tous les deux mois.
Espérons que cette nouvelle initiative contribuera à sensibiliser jeunes et moins jeunes au fait que la modération a bien meilleur goût.

* Au Canada, les jeunes ont souvent le mot «poche» à la bouche. On les entend dire qu'un cours est poche, qu'ils ont des professeurs poches, qu'ils se sentent poches. Comme nom ou comme adjectif, le mot «poche» désigne, dans la langue familière, un élève paresseux, nul ou mauvais. On parle ainsi des poches de la classe plutôt que des cancres. Un élève est poche à l'école ou encore poche en mathématiques. Le verbe pocher, il signifie rater (quelque chose) ou échouer (à quelque chose). Ainsi il n'est pas rare d'entendre dire : «J'ai poché mon examen.»


2 vidéo-clips font le succès de cette campagne
À l'issue de la première phase du jeu, les jeunes ont accès à deux chansons-pastiches interprétées par Ralph, un bol de toilette (expression canadienne qui signifie cuvette de wc) au talent surprenant. Les deux chansons, l'une dans le style «western et l'autre dans celui des Classels, ont des paroles qui ne laissent aucune place à l'équivoque: l'abus d'alcool est catastrophique et ses conséquences sont loin d'être agréables. Elles sont téléchargeables et peuvent être envoyées à des amis par Internet.Espérons que ces deux chansons seront largement jouées dans les partys de jeunes et qu'elles parviendront à dévaloriser la consommation abusive d'alcool avec humour et conviction.

Edulc'alccol, organisme canadien de prévention pour l'alcoolisme chez les jeunes, est le commanditaire de Pocheville. Il a choisi l'humour pour faire de la prévention.

Cherchez avec : Google - Yahoo - MSN -