COCAÏNE

"Au début, je pensais maîtriser... et j'ai rien vu venir."

La cocaïne se présente sous forme de poudre blanche.
Elle est le plus souvent
sniffée, parfois injectée.
Elle entraîne une hyperstimulation des cellules
nerveuses.
Elle produit une sensation d'euphorie, de confiance en soi, d'énergie
et une impression de toute puissance.
Elle perturbe le rythme cardiaque et la tension artérielle. La contraction des vaisseaux sanguins fragilise les tissus irrigués (risque de nécrose de la cloison nasale).
Une overdose mortelle est possible.

La "descente"
s'accompagne de sensations pénibles, de fatigue, de dépression qui peuvent inciter à consommer de nouveau : une dépendance s'installe.
La consommation
régulière de cocaïne provoque des insomnies, une instabilité de l'humeur, une impression de persécution avec risque de passages à l'acte violents.

A plus long terme, la cocaïne a une forte neurotoxicité.
Chez la femme enceinte,
la consommation de cocaïne peut entraîner la mort du fœtus.

Le partage du matériel de sniff ou d'injection expose à la contamination par le VIH ou les virus des hépatites.
La cocaïne est un produit illicite.

Affiche : 
Anjëlik Sieurin

fermer la fenêtre