DOPAGE

"Gagner le plus d'argent possible dans un laps de temps très court, cela peut-il constituer un projet de vie ?"

Pour affronter un obstacle, améliorer ses performances physiques ou intellectuelles, surmonter sa peur, des sportifs peuvent ressentir le besoin de consommer des produits dont certains sont psychoactifs : stimulants, anabolisants, bêtabloquants...

Cette conduite prend le nom de dopage dans
le monde du sport.

Certains de ces produits comportent un risque de dépendance.
Leur usage est
soit illégal, soit réglementé par des prescriptions, ou encore prohibé dans le cadre des compétitions sportives.

La consommation de stimulants, pour surmonter la fatigue, peut être responsable d'hyperthermies et d'états de faiblesse parfois mortels.

A long terme, l'usage
peut entraîner des troubles psychiatriques.

La consommation d'anabolisants,
pour développer la force et la puissance engendre parfois maux de tête, acné, déchirures musculaires mais aussi des troubles du comportement (rage des stéroïdes).

A terme, il y a un risque de troubles cardio-vasculaires
et de cancers.


Affiche : Maria Mikulasaya

fermer la fenêtre