Drogues, médicaments et grossesse: compatibilités
Cette liste des substances par ordre alphabétique indique uniquement les dangers pour la santé de l'enfant de la consommation d'alcool lors de l'allaitement, ainsi que des suites pour une prochaine grossesse.
Antidouleurs sans ordonnance (p. ex.: aspirine)
Utilisation occasionnelle : pas de risque
Lors d'utilisation régulière: consulter un médecin
Amphétamines
Risque accru de fausses couches ou naissances prématurées
Pas d'utilisation
Café, thé
De la caféine en grande quantité nuit probablement au fœtus
Ne pas consommer trop souvent des boissons contenant de la caféine
Cannabis
Risque accru de lésions au développement du fœtus, insuffisance de poids à la naissance
Pas d'utilisation
Cocaïne
Risque accru de fausses couches ou naissances prématurées, malformations du fœtus possibles
Pas d'utilisation
Opiacées
Risque accru de fausses couches ou naissances prématurées, accouchements difficiles, nouveau-nés avec symptômes de manque et difficultés respiratoires, retards dans le développement
Pas d'utilisation - En parler avec le médecin - Chercher de l'aide
Somnifères
Grandes variations quant aux risques pour le fœtus. S'ils sont pris régulièrement: nouveau-nés avec symptômes de manque et difficultés respiratoires
Uniquement les somnifères recommandés par le médecin
Tabac
Plus la consommation est grande, plus l'apparition de fausses couches, de naissances prématurées et d'enfants mort-nés est probable. Insuffisance de poids. La fumée passive peut nuire aussi
Pas d'utilisation, réduire au maximum la consommation
Tranquillisants
Lors de consommation régulière, risque accru de difficultés respiratoires, symptômes de manque
Consulter le médecin avant l'utilisation

fermer la fenêtre