Accueil Accueil


- On a tant besoin et cette tendresse et on la perd souvent en route car ils sont tellement dans leurs bulles et leurs soucis qu'ils ne sont plus capable de donner ou d'échanger les choses. Enfin il y a toujours une solution au problème il suffit de la trouver.

- On n'a pas discuté sexualité depuis des lustres.
C'est certain qu'il vit une tension autant que moi mais on n'en parle pas. C'est moi qui aborde ces sujets, lui ne parle pas. Mais le moment d'en parler arrive, je le sens. J'espère trouver un truc pour nous rapprocher.

- Un sexologue conseille de passer des longs moments à se faire des caresses pour apprendre à redécouvrir son partenaire. Mais sans en venir à passer à l'acte sexuel. Le fait de se caresser sans faire l'amour permettait au couple de se détendre et de reprendre du plaisir. Simplement se donner du temps... c'est un bon début. Dans la tendresse, les caresses ou les massages on peut au moins prendre du plaisir mais il faut bien établir la règle du jeu, qu'il n'y aura aucun rapport sexuel.

- Le peu de tendresse qu'il y a c'est moi qui vais le chercher quand je lui fais une grosse caresse et lui demande un bisou, comme ça sans raison. Il dit qu'il aime mais ne le fait jamais. Ça fait longtemps que je ne l'ai pas fait d'ailleurs. Il faut toujours faire le premier pas car si on attend après eux on peut attendre longtemps. L'envie et le désir sont souvent bloqués par la rancune et la colère mais je pense que ça peut revenir.

- Une copine est allée à une réunion de sex toys. Elle en a acheté justement pour améliorer leur plaisir en couple. Il y a des trucs sympas mais il y a des trucs bizarres. Ce doit être un peu gênant de demander à quoi ça sert... On peut aussi commander sur internet au moins personne ne voit ce qu'on tu achète.

- Echanger mon homme contre un gode... même en forme de dauphin... punaise ! De toute manière je ne crois pas que ça va régler mon problème, je ne ferais que fuir, ce que je ne veux pas.

Témoignages sous forme de dialoques
- Je n'ai plus de sexualité. J'ai perdu le désir, comme si la sexualité avait perdu de son importance. Pourtant un couple ne peut pas marcher sans. Il y a de rares occasions mais loin de l'image que je m'étais faite d'un couple heureux. Je crois qu'il préfère sa bouteille.

- La sexualité est importante dans un couple. Comment faire vivre le désir quand on sait que l'autre nous trompe avec la bouteille? Quand on le voit ronfler la bouche ouverte pour cause d'ébriété? Quand il me dit J'ai envie de toi avec cette haleine chargée d'alcool?

- J'ai connu 25 ans d'abstinence. Je n'en avais pas le désir non plus comme si j'abandonnais ma féminité parce que lui était impuissant, mais l'amour tendresse était la. Lorsque vint le moment où même les baisers, les gestes de tendresse sont partis, j'ai eu ce fameux déclic qui fait que l'on a besoin d'autre chose pour vivre.

- On n'est pas seulement femme de ménage, gestionnaire, ni infirmières, mais aussi des femmes. J'ai redonné à mon corps son expression. Je m'étais laissée envahir par l'obésité, j'ai remédié à mon poids. Quand j'ai été enfin présentable on m'a démontré que j'étais digne d'intérêt et la vie m'a fait un cadeau et je l'ai pris.

- Le désir en prend un coup quand il est ivre. Je suis arrivée à avoir une vie sexuelle jusqu'à la fin. Quand mon désir s'est émoussé, j'ai cherché à le faire revenir et pour cela j'ai du comprendre mon fonctionnement, découvrir les choses qui me plaisent. Ce qu'il faut faire: chercher son plaisir, faire marcher les fantasmes.

- Pour avoir envie d'une relation avec lui, je visualisais mon partenaire comme un objet, un moyen de recevoir du plaisir, sans me préoccuper du sien. Je lui donnais les directives, les choses à faire. Pour ne pas sentir son haleine je prenais des positions où il était derrière moi.

fermer la fenêtre